Caroline Adoumbou

Après des débuts en tant que choriste, puis soliste dans le chœur d’enfant « La Cigale de Lyon », la mezzo Caroline ADOUMBOU intègre plusieurs ensembles vocaux lauréats de grand prix internationaux et rejoint les classes d’art lyrique de Jan Marc BRUIN, Marcin HABELA et Isabelle HENRIQUEZ.

 

Diplômée de la HEM de Genève dans la classe de la Soprano Maria DIACONU, elle se perfectionne actuellement au Pôle Lyrique d’Excellence de Cécile De BOEVER. Elle a participé à de nombreuses master class, notamment avec David Jones, Mireille DELUNSCH, Alain GARICHOT, Lionel SARRAZIN, Christian IMMLER, Gilles CACHEMAILLE et Hedwig FASSBENDER.

 

En concert, elle chante en soliste dans de nombreuses œuvres dont le « Gloria » et le « Magnificat » de VIVALDI, le « Te Deum » de CHARPENTIER, le Requiem de MOZART, la « Petite Messe Solennelle » de ROSSINI, ou encore le Stabat Mater de CALDARA. Elle travaille sous la direction de chefs tels que Michel CORBOZ, Mark FOSTER, Celso ANTUNES, Gabriel GARRIDO, Valérie FAYET, Denis Menier, Nicole CORTI, Leonardo GARCIA-ALARCON, Marie-Laure TEISSEDRE et Nicolas FARINE.

 

 

Elle démarre la scène en 2010 en interprétant Miss Bagott dans « le Petit Ramoneur » de BRITTEN. On a pu la voir ensuite en 3° Grâce dans « l’Orféo » de BELLI, en Dorabella dans « Cosi Fan Tutte » de MOZART, en Celia PEACHUM dans « l’Opéra de 4 sous » de WEILL, et en Gertrude dans « Roméo et Juliette » de GOUNOD. Elle a participé à la création de l’opéra « Sarah Kane » de Blaise UBALDINI. On l’entendra prochainement interpréter la mère et la sorcière dans « Hansel et Gretel » de HUMPERDINCK.

 

En 2014, elle est finaliste du concours MAHLER de Genève avec le pianiste Maxime ALBERTI et créée avec lui le duo « A2 ». Elle a ensuite l’opportunité de chanter le « Lied der Waldtaube » de Schönberg avec orchestre, sous la direction musicale de Laurent GAY et Pierre BLEUSE.

 

En 2015, elle remporte le 2 ème prix du concours Emma Calve, et est invitée dans le cadre d’un récital jeunes talents au Grand Théâtre de Genève puis au Festival Solothurn Classics. Elle chantera la saison prochaine en soliste avec l’ensemble contemporain genevois « Contrechamps » sous la direction de Brice PAUSET, et interprètera Elvira dans Don Giovanni de Mozart à l’aqueduc de Dardilly.

 

Caroline poursuit parallèlement un doctorat en management et est à l’initiative de l’ensemble « Brins de Voix » avec lequel elle crée des spectacles et développe des activités pédagogiques.